Tout Costa Rica BLOG

Itinéraires au Costa rica. Préparer son voyage grâce à 1000 expériences vécues.

Itinéraire 25 décembre - 4 janvier 2 adultes 1 fille de 14 ans

Bonjour.

Tel que promis, voici un compte rendu de cette belle aventure, merci encore pour les suggestions.

25 décembre

Arrivée à SJO et prise en charge du véhicule chez Avanti/USave, cauchemardesque, bcp de malentendus concernant les assurances incluses, même si Tiziana/Pierre avaient confirmé que toutes les assurances (CDW+TPL+PAI) sont comprises dans le prix, à part la franchise (de $1500). Il faut vraiment faire attention et ne pas céder aux pressions du loueur, il nous a fait signer des documents de décharge de leur part et des relevés de carte de crédit en blanc sans nous permettre d’avoir une copie de ce qu’on a signé.

Vraiment une expérience à éviter, je sais pas si les autres agences de location sont meilleures, mais disons que pour la première impression du pays et des gens, ça a été catastrophique, on a vécu tout le voyage avec l’épée de Damoclès au-dessus de la tête en priant que rien n’arrive au véhicule.

En aucun autre pays où on a loué une voiture (en Europe ou aux Etas Unis) on eu ce traitement de force pour signer des chèques en blanc à la discrétion du loueur, sans même avoir le droit à une copie de ce qu’on a signé.

La sortie de Alajuela vers Cahuita c’était chaotique aussi, mais, contrairement à plusieurs avis, Google Maps sur le mobile fonctionne mieux que le GPS Garmin fournit avec la voiture (après leurs avoir montré plusieurs fois le courriel de Pierre incluant le GPS dans le prix…le deuxième conducteur gratuit, on n’en parle même plus…)

Recommandation, faites la file pour la carte SIM Kolbi aux kiosque à la sortie des douanes, c’est essential avoir le data disponible pour Google Maps et Whatsapp (le meilleur moyen de communication au pays). On a sauté la file, étant déjà en retard, heureusement, on a trouvé un kiosque Movistar (7 USD) à Cahuita, la couverture n’est pas aussi bonne dans les montagnes que Kolbi, mais ça a marché pour nos affaires.

Départ vers Cahuita vers 15:30 le jour même, la route est asphaltée, mais bcp de construction (ils élargissent à deux voies sur chaque sens), alors bcp d’entraves et de traffic (des fois pour nettoyer au balai la terre tombée du camion qui traverse la route…).

Il faut aussi dire que tous les ponts qu’on a traversé lors de ce voyage sont à une seule voie de largeur, alors il faut quelquefois céder l’accès à la file d’autos en sens contraire. Et les gens ne se dépêchent pas. Même s’il n’y a pas de file, il y a souvent de voitures roulant à 25 kph dans des zones de 60-80 kph. Personne ne s’énerve, personne claxonne, pura vida, quoi…

Les gens sont vraiment gentils, ne lèvent pas le ton, cèdent le passage, très courtois. 

Des fois, on se demandait qui sont ceux qui brisent les vitres de la voiture pour voler, il y a des panneaux avertisseurs dans tous les stationnements (même ceux gardés des parcs nationaux).

Bon, arrivée à Cahuita vers 19:00, logement 4 nuits chez Cabinas Surf Side, correct, pas plus. L’avantage, proche de la plage et bcp d’oiseaux sur le site.

Souper chez Coco’s restaurant avec en bonus le passage d’un paresseux sur la rue centrale, alors on oublie la location de voiture et le chaos de San José pour s’immerger dans ce que Costa Rica a de plus à offrir, des surprises, des paysages et des animaux à n’en plus finir. On se sent vraiment intrus comme humain dans cet écosystème.

26 décembre

Visite le matin du Parc National de Cahuita, situé sur plage même, le parc où on a vu le plus d’animaux dans tout ce voyage, ratons, coatis, toucans, serpents vénéneux et boa, singes hurleurs et capucins, perroquets, paresseux… S’il y a un seul parc pour voir les animaux, on le recommande chaleureusement.

Après-midi, visite du Sanctuaire des Paresseux à Cahuita, un vrai régal pour les jeunes et les moins jeunes, incluant une promenade en bateau sur les canaux dans la jungle pour voir les animaux rescapés et libérés dans la nature. Toucan, crocodile, singes et bien sûr, paresseux.

Fin de soirée à Puerto Viejo, pas loin de Cahuita, place très colorée, où la communauté jamaïcaine est très forte, très bon souper au The Point, restaurant type hard Rock Café, avec musiciens live.

27 décembre

Visite de la communauté indigène BriBri avec la très gentille Karina Speeg, démonstration de la fabrication du chocolat à partir des graines de cacao, explication des plantes et traditions locales, incluant des chutes très belles pour se baigner et une ferme d’iguanes. Si vous êtes dans la région, une expérience immersive vraiment à ne pas manquer, ça vaut chaque minute de votre temps.

En après-midi, relaxation sur la plage de Cahuita, attention au soleil qui peut cogner très fort, même à 15 hrs.

28 décembre

A la recommandation de Karina, on est allés sur une des plages des plus belles des Caraïbes, à Punta Uva, pas de snorkeling possible ce jour-là à cause des vagues, mais une belle atmosphère hippie, avec des vendeurs ambulants argentins (qui vivent dans des tentes ou Westfalias directement sur la plage) de churros, empanadas et artisanat.

En soirée, fiesta groove au Reggae Bar, Playa Negra, Cahuita, pour une dernière immersion dans la culture jamaïcaine.

29 décembre

Départ vers Arenal-La Fortuna, un long trajet plein encore d’entraves de constructions, arrivée vers 14hrs au Parc National Arenal, le volcan se visite juste à la base, on ne peut pas monter, mais très intéressant quand même, surtout après la rencontre avec un serpent vénéneux sur le sentier même. 

Il y a bcp d’animaux aussi dans ce parc, des dindes sauvages, des singes, des oiseaux, prévoir bcp d’eau, parce que le soleil très fort, surtout sur le sentier de lave.

Le plus beau moment de cette journée, l’accès aux bains thermaux Termalitas del Arenal, inclus avec le logement aux Cabinas Termalitas (une place très cool pour relaxer, avec un accueil super de la part de Natalia) pour un coût minime.

30 décembre

Premier vrai test routier pour nous convaincre de l’absolue nécessité du 4x4, le trajet très sinueux entre la Fortuna et Monteverde, sur une route non asphaltée, juste des grosses et petites pierres, ça nous a pris presque 4 hrs, mais il faut dire qu’au Costa Rica, le temps du trajet ne peut pas vraiment être prévu à l’avance, merci, Pierre, pour nous avoir prévenu.

Arrivée vers 14 hrs à la Réserve Naturelle Bosque Nuboso (forêt dans les nuages), accueil vraiment froid à la réception, mais la visite vaut la peine, surtout que ce jour-là on a eu de la chance avec la clarté du ciel, on a pu voir la division continentale, une ligne imaginaire, sur la droite, le Pacifique, sur la gauche les Caraïbes. Par, contre, aucun animal, pas de chance de voir le fameux Quetzal. Aussi, le sentier vers le pont suspendu est assez difficile, avec beaucoup d’escaliers/pentes à monter et descendre.

A la sortie du parc, vraiment à ne pas manquer, le Café Colibri, pour voir les dizaines de petits oiseaux qui viennent se ravitailler, gracieuseté des propriétaires du lieu, très gentils, très bonne nourriture et le meilleur café qu’on a bu au Costa Rica.

Logement deux nuits chez Jonathan, House Catleya, la maison entière avec deux chambres à coucher, cuisine, salle de bains, Netflix, pour un prix dérisoire (35 CAD/nuit) à travers Airbnb. En bonus, petit déjeuner inclus. Il tient aussi le hostel Catleya, avec toujours le petit déjeuner inclus

Souper mexicain au Taco Taco, bon et portions généreuses, cependant, faire attention à l’addition, bcp de confusion dans les plats, mais c’était plein à craquer ce soir-là.

31 décembre

Très gentil, Jonathan nous a aussi aidé pour le forfait Extreme Adventure, incluant la plus grosse tyrolienne en Amérique Latine, Tarzan (sorte de bungee jumping), Superman, Buggy, ponts suspendus. Une vraie décharge d’adrénaline, les souffrants de vertige s’abstenir.

Excursion en après-midi pour voir le ficus centenaire qui peut être escaladé à l’intérieur, une expérience originale et aussi le musée des chauves-souris dans le café argentin.

Il vente beaucoup à Monteverde, et le soir venu, la température peut baisser jusqu’à 14C, alors il faut prévoir bien s’emmitoufler, surtout après les grosses chaleurs des Caraïbes.

Délicieux souper typique Tico chez El Artesano Monteverde, avec patacones et casado de pescado.

Passage du Nouvel An célébré à la maison, pas de fiesta dans la rue, je suppose à cause du froid.

1 janvier

Départ vers la côte Pacifique pour voir les plages de l’autre côté du pays.

Très long trajet sinueux et cahoteux Monteverde-Pacifique (encore les fameuses routes en pierre), mais le paysage bucolique vaut la peine, on se croirait en Europe dans les Alpes ou les pâturages roumains, changements fréquents de végétation. Il faut dire que le Costa Rica est très montagneux, surtout visible sur la côte Pacifique où la montagne côtoye la mer comme sur la Riviera française.

Les prix au Costa Rica peuvent choquer (sauf pour ceux avec la livre ou l’euro), la vie est plus chère qu’au Canada, même aux supermarchés, on se demande comment ils font pour survivre, à part manger riz et haricots trois fois par jour. Le pain n’est pas vraiment bon, ils font un simulacre de baguette (très molle), par contre il y a tortilla style mexicain qui peut faire l’affaire pour les wraps/sandwiches.

2 janvier

Départ très aventureux vers Montezuma, nous avons traversé plusieurs lits de rivière, âmes sensibles s’abstenir. 

Que dire de LA PLACE HIPPIE au Costa Rica, on aurait tellement aimé pouvoir rester quelques jours de plus, summum de la relaxation totale, perdue dans le temps…super belle plage, poissons et fruits de mer frais, le ciel étoilé dans la nuit (grâce à l’absence de pollution lumineuse, on se croirait immergés dans un bain d’étoiles).

Logement chez Hotel Luna Llena, qui est un hostel à la base, mais qui a des petites cabanes privées aussi. En pleine mini-jungle, végétation luxuriante, singes capucins et hurleurs en bonus. Merci encore de nous avoir reçu, on s’est senti privilégié de pouvoir partager un endroit pareil.

A recommander, le café El Sano Banano pour le décor et les plats typiques (vegans bienvenus) et le Soda la Naranja pour le poisson en lait de coco vraiment délicieux.

Une destination relaxation, plage, culinaire à y revenir, surtout pour ceux qui veulent éviter le tout-inclus.

3 janvier

Retour vers San José très long, trajet Montezuma-Paqueras, ferry (le ticket peut être réservé à l’avance sur leur site web une fois que vous avez la plaque de la voiture louée) vers Punta Arenas, une ville pauvre et sale, vraiment moche, même si sur la côte Pacifique.

Le trajet prend une heure entre Montezuma et Paqueras, mais comptez plusieurs heures après, le ferry, il faut arriver au moins une heure à l’avance, et après, à Punta Arenas, on a eu la surprise d’être les premiers entrés, derniers sortis du bateau.

Dernière nuit au Costa Rica Chez Pierre Aéroport (Villa Pacandé), accueil très sympa, peu couteux, petite soda sur place pour se dépanner, petit déjeuner inclus.

4 janvier

Retour à Montréal avec une escale de presque 9 hrs à Mexico City (on en a profité pour visiter le centre ville, le Zocalo, avec une fiesta typique Oaxaca en bonus).

Conclusion, même si au début du voyage, on se demandait si on a fai...

Vues : 283

Commenter

Vous devez être membre de Tout Costa Rica BLOG pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Tout Costa Rica BLOG

Commentaire de Julie Labelle le 7 janvier 2019 à 16:08

ahah je me disais la même chose pour le pain et le cout de la vie ! Tout le reste fabuleux.

Devis en ligne gratuit et sans surprise !

GPS, 2nd conducteur, kilométrage illimité, assistance 24h/24h et assurance tous risques avec franchise OFFERTS !

Découvrez le livre de Pierre !

Discussion Forum ToutCostaRica

carte premium

bonjour pierre

faut il une carte par personne?
nous sommes 5 (2 couples et 1 personne seule)
si non la réduction s'applique sur 1, 2 ou 5 personnes
merci de la reponse
2 nuit chez pierre sejour du 10 au 26 janvier pour 3 et du 10 au 9 fevrier pour 2

Bon Plan HOTELS -15% sur toutes vos nuitées : questions/réponses Carte Premium

Toujours soucieux de faciliter la découverte du Costa Rica dans les meilleures conditions, TOUT COSTA RICA a mis en place une cellule d'aide aux amis du réseau solidaire. …

© 2019   Créé par ToutCostaRica.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation