Tout Costa Rica BLOG

Itinéraires au Costa rica. Préparer son voyage grâce à 1000 expériences vécues.

Tout d'abord un grand merci à Tout Costa Rica pour les logements et activités recommandés, pour la location du 4x4, et en particulier pour les tuyaux fournis lors du briefing de bienvenue. En ce contexte de crise sanitaire de COVID-19, nous souhaitons une bonne reprise à toute votre équipe.

 Notre périple de 3 semaines a commencé par la mer des Caraïbes à Tortuguero, puis par la chaine des volcans Poas, Arenal, Tenorio et Rinco de la Vieja. Ensuite, nous rejoignons l’océan Pacifique sur les plages de Tamarindo. Après les chaleurs du Pacifique, nous nous rendons sur les hauteurs des forêts humides de Monteverde, et nous poursuivons en longeant la côte pacifique vers le sud jusqu’à Manuel Antonio et son parc national. Après un passage à San Isidro nous nous dirigeons vers le sud de la mer des Caraïbes à Cahuita, étape finale avant San Jose.

Le récit qui suit est décrit en 11 étapes :

Etape 1: 2 nuits à Alajuela,  villa Marguerita (gamme Pierre détente)

Un taxi commandé par T.C. nous cueille à l'aéroport pour nous déposer à la villa Marguerita.

Le traditionnel briefing de bienvenue s'est avéré sympathique et nous a révélé une mine de renseignements. C'est aussi à cet endroit que la société de location nous a remis les clefs de notre 4x4 que nous n'avons d'ailleurs pas regretté.

La région proche d'Alajuela où se trouve l'hôtel ne possède pas vraiment d'attraits touristiques.

 Etape 2: 2 nuits à Tortuguero Natural.

Nous avons laissé notre véhicule à La Pavone où nous prenons le bateau pour Tortuguero. Nous découvrons ainsi la côte Caraïbes qui possède à cet endroit de jolies plages, mais où il est dangereux de se baigner à cette époque.

Tôt dans la matinée, nous parcourons la lagune de Tortuguero à bord d’un canoë en compagnie de notre Guide Johana recommandée par T.C. Cette guide allemande francophone nous fait découvrir une myriade d’oiseaux, des iguanes, des paresseux, des singes hurleurs, un basilic tout vert, … L’après-midi nous visitons notre premier parc national, celui de Tortuguero. Nous verrons beaucoup mieux à la suite de notre voyage.

 Etape 3 : 1 nuit à Sarapiqui, hôtel Heliconia Island

Les tenants nous offrent une belle chambre dans l’île aux héliconias mais demeurent peu sympathiques. Ce n’est heureusement qu’une étape de transition.

Le lendemain matin cap sur le volcan Poas. Peu avant le sommet nous voulons réserver l’accès au volcan dans un restaurant, mais aucune place n’est disponible avant 14h, heure à laquelle le volcan est souvent encombré de nuages. Nous décidons donc de poursuivre notre route.

 

Etape 4 : 2 nuits à El Castillo, hôtel Castillo del Arenal

La vue est omniprésente sur le volcan Arenal et son petit panache de fumée.

Nous sommes restés sur notre faim lors de la visite nocturne de Arenal Natura Ecological Park. Ce tour de nuit reste très onéreux par rapport à la prestation offerte.

Les sentiers Arenal 1968, témoins de l’éruption du volcan Arenal en 1968, permettent de découvrir les coulées de lave noire avec une vue sur le lac et sur le sommet du volcan.

Les ponts suspendus de Mistico Arenal Hanging Bridges sont une façon d’admirer la canopée des forêts primaires. De superbes paysages, mais il aurait été préférable de voir ce parc le matin pour bénéficier d’une meilleure lumière pour les photos.

A noter à proximité immédiate de l’hôtel, le restaurant La Ventanita Cafe qui propose d’excellents burritos et smoothies.

 

Etape 5 : 1 nuit à Bijaga, Hôtel Cataratas Bijaga Lodge

Ce lodge avec ses jolis bungalows en bois est un pied à terre au calme pour découvrir le coin.

A une petite ½ heure, le parc National de Tenorio avec le Rio Celeste est un lieu magique, à ne pas manquer.

A deux pas, Miguel, un ancien paysan s’est reconvertit au tourisme, et propose dorénavant des sorties nocturnes en compagnie de son associé francophone au Frog’s Paradize. Ils  nous ont montré et expliqué clairement la vie des serpents, des rainettes vertes et de la grenouille Blue Jeans.

 

Etape 6 : 1 nuit à Libéria, Hôtel Canon de la Vieja Lodge

C’est un complexe touristique sur la route du parc, avec bungalows, piscine, restaurant et bassins chauds.

Le Parc National Rinco de la Vieja, où se trouve le volcan du même nom, propose 2 itinéraires. Nous choisissons celui qui montre les éléments volcaniques tels que fumerolles, boues, dégazage de souffre, geysers ...

 

Etape 7 : 2 nuits à Tamarindo, Villas Macondo

Après une halte à Guaitil avec ses poteries typiques, nous nous rendons à Tamarindo sous une température de 36°. Bien que sans petit-déjeuner et en ville, les bungalows de notre logement sont paisibles.

Recommandée par T.C., la plage de Conchal vaut le détour. Pour s’y baigner il faut d’abord affronter le sable de coquillages brulant, mais après quel bonheur de nager en toute sécurité dans la mer turquoise, puis de siroter une noix de coco à l’ombre!

Nous terminons la journée avec un coucher de soleil à la Playa Grande qui est fréquentée par les locaux et les bons adeptes de surf.

 

Etape 8 : 3 nuits à Monteverde, Casa Rayo de Luna B&B

Après les températures caniculaires de Tamarindo, nous nous rendons dans les montagnes humides de  Monteverde. A l’écart des foules, notre B&B offre une prestation convenable pour un prix modique.

Dans le parc à thèmes de Selvatura, nous choisissons la formule de promenade sur les passerelles suspendues qui est l’une des façons de contempler la forêt primaire de nuages. Nous l’avons d’ailleurs fait dans les 2 sens. Quand à la serre de papillons et le jardin de  colibris, ils  ne nous ont pas enthousiasmés.

Nous parcourons la réserve de Curi-Cancha en compagnie de Rafael, guide hors-pair en matière d’ornithologie et de botanique. Sans lui nous aurions eu des difficultés pour observer quetzal, toucans, motmot, etc. dans cette végétation en forêts de nuages d’altitude.

 

Etape 9 : 2 nuits à Manuel Antonio, Casa Mia Hotel

Depuis les montagnes de Monteverde nous rejoignons la côte Pacifique que nous longeons vers le sud jusque Manuel Antonio. En chemin, le pont de Tarcoles avec les crocos en dessous pour les touristes.  Cette petite halte a permis de voir un magnifique ara dans l’arbre juste au dessus de notre nez.

Pour se rafraîchir et voir le soleil couchant un bain de mer s’impose. Bien que calme et familiale, la plage Espadilla comporte des rip currents difficiles à repérer, vous attirant vers le large. Une expérience amère…

Quel désagrément de voir l’afflux de cars de touristes bondés à l’entrée du parc national Manuel Antonio. Sortis des sentiers battus, le parc se révèle par des chemins dans la mangrove puis sur les plages de sable blanc de chaque côté de l’isthme. Nous n’avons pas vu beaucoup d’oiseaux mais un fourmilier, des crabes rouge-bleu, des paresseux et de nombreux singes capucins.

Recommandée par T.C., la playa Biezens est difficile à trouver mais plus propice pour nager.

 

Etape 10 : 2 nuits à San Isidro de El General, hôtel La Princessa

Nous quittons la chaleur de Manuel Antonio pour monter sur les hauteurs de San Isidro. Au cœur d’un jardin planté de bougainvilliers, l’hôtel La Princessa est tenu par un couple fort sympathique, qui n’a pas hésité à nous fournir de nombreux renseignements et à nous guider vers le marché agricole couvert de San Isidro, où les locaux viennent vendre leurs fruits et légumes.

Pablo un voisin proche, possède dans sa finca biologique des plantations de café et de bananes. Il nous a expliqué tout le processus du café depuis la récolte dans ses champs jusqu’à la dégustation.

Le 4x4 a été bien utile pour aller vers Eco Conchales par des chemins pentus et caillouteux, entourés de jolis panoramas de montagne et de plantations de café.

 

Etape 11 : 3 nuits à Cahuita, Suizo Loco Lodge hotel

Nous mettons le cap sur les Caraïbes Sud par  l’Interamerica en passant par le fameux Cerro de la Muerte culminant à près de 3500 m. Un léger détour s’impose pour la visite du site archéologique de Guayabo avec ses vestiges de civilisation précolombienne. Le long périple de la journée s’achève dans un des bungalows du Suizo Loco Lodge de Cahuita dans un cadre exceptionnel. Et pour terminer la journée à 22h, quelques brasses dans la piscine sous un ciel tout étoilé : du bonheur !

La randonnée le long du sentier côtier du parc national de Cahuita est ponctuée de baignade sur la Playa Blanca. En chemin et en bordure de la forêt tropicale nous avons observé des singes hurleurs et capucins, des serpents, des chauves-souris, des caïmans et des ratons laveurs.

Grâce à notre guide Carine, recommandée par T.C.,  nous avons rencontré la tribu Bibri qui est une communauté indigène. Ils nous ont montré leur mode de vie avec la fabrication du cacao et les plantes médicinales.

 

Etape finale : Aéroport de San Jose, nuit dans l’avion du retour

Après une longue route nous avons rendu le véhicule près de l’aéroport de San Jose.

Vues : 220

Commenter

Vous devez être membre de Tout Costa Rica BLOG pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Tout Costa Rica BLOG

Devis en ligne gratuit et sans surprise !

GPS, 2nd conducteur, kilométrage illimité, assistance 24h/24h et assurance tous risques avec franchise OFFERTS !

Découvrez le livre de Pierre !

Discussion Forum ToutCostaRica

© 2020   Créé par ToutCostaRica.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation