Tout Costa Rica BLOG

Itinéraires au Costa rica. Préparer son voyage grâce à 1000 expériences vécues.

2 semaines en famille du 17 au 31 décembre 2019 - Alajuela-la Fortuna-Monteverde-Samara-Tambor-Manuel Antonio-Uvita

Bonjour,

Nous avons passé les deux dernières semaines de 2019 au Costa Rica avec nos 3 enfants de 6, 9 et 12 ans.

Nous avions pris soin de réserver un 4x4 (par le biais de Toutcostarica) bien avant le départ, ainsi que tous les logements (glanés sur Toutcostarica, Booking, AirBnB) environ 6 mois avant notre départ car nous avions lu que la saison était très prisée. Nous avons également opté pour la carte Toutcostarica Premium pour bénéficier de belles réductions sur nos activités avec les enfants.

17 décembre

Arrivés à SJO en fin de journée (il fait nuit) après un vol direct de Zurich. Retrait de dollars et de colons directement aux distributeurs de billets dans la salle de récupération des bagages. Nous étions attendus comme prévu par un charmant monsieur qui nous a très vite placés tous les 5 dans un taxi privatif direction la base d'accueil Chez Pierre B&B à Alajuela. Là aussi nous étions attendus. Aucune surprise au niveau des tarifs non plus. Nous étions très vite au lit sans encombre !

18 décembre

Premier réveil au Costa Rica. A la lumière du jour, le B&B est effectivement juste suffisant pour tomber de sommeil la première nuit. Ménage pas vraiment soigneux, douche juste efficace, petit-déjeuner un peu frugal mais les fruits sont excellents. Et nous sommes en vacances... et n'avons qu'une hâte, partir à la découverte de ce pays dont les premiers sons nous fascinent.

Briefing avec Charlotte de Toutcostarica : nous avions bien préparé notre séjour et lu pas mal de nos prédécesseurs sur le blog et le forum donc ça a été plutôt rapide ! Notre itinéraire était déjà ficelé, Charlotte l'a validé et nous a fourni quelques adresses sympas dans les villes que nous avions prévu de visiter, ainsi que quelques conseils logistiques et pratiques précieux. 

Route direction la Fortuna - peut-être 3h en roulant hyper tranquillement en mode touristes... avec pause de midi dans un petit soda dans la montagne

Logement à la Fortuna : Arenal Xilopalo (Booking), au pied du volcan, niché dans un écrin de végétation tropicale, foisonnant d'oiseaux colorés et de toucans. 

Soirée aux bains Baldi (réduc TCR) : nous profitons des installations quasiment vides pour nous amuser dans leurs toboggans et nous relaxer en famille jusqu'à ce que la fatigue se fasse vraiment sentir. Les vacances ont bien commencé !

19 décembre

Réveil sous la pluie tropicale.

Matinée au parc Arenal 1968 sous la pluie. Quasiment seuls sur les flancs du volcan ce jour-là :) Nous n'avons pas vu grand-chose, si ce n'est notre premier toucan ! La végétation est impressionnante dans la partie forêt du parc et la balade jusqu'au sommet des coulées de lave de 1968, appréciable. Prévoir l'antimoustique..! Nos billets étaient valables deux jours, compte-tenu de la météo capricieuse, mais nous ne sommes pas revenus.

Repas de midi dans un soda caché au fond d'une cour à la Fortuna : soda Mima. Savoureux. Le format casado/batido nous plaît décidément bien.

L'après-midi, nous avions prévu d'aller explorer les sources chaudes en accès gratuit, mais la météo nous fait changer d'avis et nous réfugier une nouvelle fois aux bains Baldi que les enfants ont adoré. Allez, c'est presque Noël :)

Repas du soir improvisé pour nous par les propriétaires de l'établissement Xilopalo : notre logement ne comportait qu'un micro-ondes, pas de plaque de cuisson. Fatigués pour sortir et un peu flemmards, nous leur avons demandé à la réception s'ils proposaient de la nourriture en dehors de leur formule petit-déjeuner. Le "chef" nous a au final concocté un véritable repas typique de fête (avec les restes a priori d'une fête de famille la veille...) - patacones, poissons grillés, dessert typique, un régal improvisé (alors que nous demandions au départ s'il était possible de nous procurer des sandwiches) - moralité : osez demander, les Ticos sont des hôtes en or !

20 décembre

Réveil encore très pluvieux. Nous ne verrons finalement pas le volcan.

Départ pour Monteverde par la route qui contourne le lac (piste encore impraticable). La météo s'arrange au fil de notre avancée. Route puis piste en bon état pour arriver à Santa Elena.

Logement réservé via AirBnB (Cabana Amy) : le couac des vacances, le logement réservé n'existe plus, mais nous ne sommes pas à la rue car dans une sorte de quiproquo grotesque, nous trouvons refuge dans une chambre appartenant à la même famille que le logement prévu au départ, qui se trouve être libre pour 2 nuits. Ouf. On se sert un peu, l'essentiel étant d'avoir un toit. Un peu plus et nous faisions appel à l'assistance de Pierre ;-)

Visite de la réserve Curi Cancha (réduc TCR), sans guide (avec 3 enfants qui ne parlent ni anglais ni espagnol, nous avons hésité). Jolie balade à l'ombre bienfaisante de la forêt aux arbres imposants. Les animaux se font très discrets : nous apercevons quelques oiseaux. Un guide croisé avec un groupe nous oriente vers un groupe de singes... mais nous ne l'avons jamais trouvé !

21 décembre

Matinée tyroliennes/ponts suspendus auprès de Selvatura (réduc TCR), riche en émotions et sensations ! Vertigineux et sensationnel, la plus petite a également adoré. Les guides sont super efficaces et très sympas. Le tout est très sécurisé.

Les ponts suspendus sont en accès libre, à notre rythme. Il y avait pas mal de monde l'après-midi, mais nous avons laissé passer les pressés pour profiter pleinement.

Selvatura nous aura finalement occupé toute la journée !

22 décembre

Route en direction de Samara. La route est très bonne donc plutôt rapide ; une bonne partie de piste au départ de Santa Elena, puis du goudron tout le long jusqu'à Samara. Je pense qu'en 3 heures 30 nous y étions.

Logement : Finca Minoy (Booking, suggestion envoyée à Pierre pour TCR...une petite perle à nos yeux) - une hôte française (Frédérique) et son conjoint Tico aux petits soins. Nous passons 4 jours chez eux dans une petite maison très bien aménagée avec en sus une piscine commune à toutes les petites maisons de vacances (3 au total). Les enfants ont adoré les chiens, les perroquets, les iguanes, la chasse aux crocodiles, la pêche avec Teo, la piscine accessible à toute heure, de très tôt le matin à tard le soir.

23 décembre

Visite chez le médecin de Samara (vive les voyages avec les enfants :)) - Très pro, très sympa, très très bien équipé (c'est la première fois que je vois dans l'oreille de mes enfants...) - bilan : deux otites, 500$ de frais au total. Mieux vaut prévoir ..!

Reste de la journée cool sur la plage de Samara

24 décembre

Playa Carrillo, sous les cocotiers au milieu des Ticos. Faible fréquentation globale de la plage. Très chouette moment.

Chasse aux crocodiles le soir avec Teo notre hôte (conjoint de Frédérique).

Veillée de Noël au bord de la piscine.

25 décembre

Gallo pinto puis pêche avec Teo (playa Buenavista, accessible à marée basse uniquement car risque de crocodiles dans la rivière à marée haute !)

Playa Barco Quebrado en soirée pour une autre séance de pêche avec les locaux et un magnifique coucher de soleil 

26 décembre

Route vers Tambor au sud de la péninsule, par la route et non par la piste qui longe la côte, qui risque selon les locaux d'être trop chaotique (avec nos otites à l'arrière :D). La route est rapide par l'autre côté. Nous avons dû mettre 3h (la fin de la route se fait également sur piste... ou alors la route était en travaux... en tout cas des bosses et de la poussière !)

Logement : Fidelito Range (réduc TCR) - Brigitte est très sympa et le logement impeccablement propre et confortable. Nous adorons la cuisine entièrement aménagée à l'extérieur sur la terrasse de notre baraque, qui donne entièrement sur la nature. 

Après-midi tranquille sur la petite plage de Tambor. Les enfants peuvent jouer loin dans l'eau, la baie est protégée des vagues. Les aras défilent dans le ciel et les pélicans survolent les baigneurs.

27 décembre

Nous avions planifié une balade à cheval avec Brigitte : nous voulions profiter de l'aspect ranch... mais au final comme nous ne sommes pas réellement qualifiés pour être autonomes, nous promenons les enfants à la longe pendant une bonne heure au petit matin, avant qu'il ne fasse trop chaud. C'est sympa de découvrir autrement le coin avec Brigitte, mais ça ne sera pas une activité à retenir.

Journée à Montezuma : matinée et pique-nique à la cascade de Montezuma entourés de familles entières de Ticos (nous trouvons la cascade assez accessible, les enfants sont toutefois plutôt habitués aux marches quelque peu périlleuses). Après-midi à la plage : Brigitte nous avait conseillé de nous rendre au refuge dédié à la protection des tortues marines au bout de la plage. Après renseignement, les volontaires prévoient effectivement un lâcher de bébés tortues en fin de journée. A 16h, ils creusent dans les nids protégés de la nurserie où ont été enfouis 45 jours plus tôt les œufs de tortue récupérés sur la plage. Ils en extirpent les bébés tortue et les relâchent ensuite sur une portion protégée de la plage pour leur premier bain dans l'océan. Un moment magique pour les petits et les grands !

Et plus que jamais, skip a straw, save a turtle.

28 décembre

Départ pour Manuel Antonio, donc la portion de route la plus longue depuis le début du séjour.

Ferry à Paquera à 9h pour la traversée vers Puntarenas : nous avions réservé notre billet en ligne, tout s'est déroulé comme prévu (https://www.quickpaycr.com/default.aspx)

Après le ferry, route plutôt rapide jusqu'à Manuel Antonio - nous arrivons clairement dans la partie plus accessible du pays... tout va plus vite ! La route est en bon état, la conduite des locaux un peu surprenante (on a du mal à comprendre leur fonctionnement sur les portions à double voie... il semblerait qu'il vaille mieux rester à gauche... mais ça n'est que notre ressenti!) - passage par le fameux pont de Tarcoles pour voir les crocodiles. 

Après ça, la route est beaucoup moins "sexy" et nous n'apprécions pas vraiment les alentours de Jaco...les sodas se font beaucoup plus rares dans la région et nous prenons la vague du tourisme en  pleine face en arrivant à Manuel Antonio. Les rues et les plages sont bondées, nous avons l'impression d'avoir changé de pays !

Logement : Casa Tucanes (Booking), à proximité relative du parc. Aménagement sommaire, suffisant pour dormir et se doucher (même si les douches mériteraient un peu de maintenance...)

29 décembre

Visite du parc Manuel Antonio : nous arrivons vers 6h45 pour faire la queue à la banque qui vend les billets (car nous étions arrivés trop tard la veille, la billetterie ferme à 16h). La foule commence à arriver, nous sommes plutôt bien placés.

Visite sans guide, mais en repérant les arrêts des groupes guidés pour voir les animaux ! cette formule fonctionne bien, sans se ruiner. En 2h30 sur place nous avons vu suffisamment d'animaux (singes, paresseux nichés en haut des arbres, oiseaux, insectes) et profité des sentiers encore assez calmes. Après 10h le parc se remplit (à cette période les familles de Ticos prennent d'assaut les plages du parc...) donc nous sommes partis chercher la tranquillité ailleurs :)

Route vers Uvita dans la foulée.

Logement Hospedaje El Bosquecito (réduc TCR) - une grande chambre pour nous 5. Propre et refait à neuf. Aménagement sommaire mais suffisant. Cuisine commune type auberge de jeunesse. Julio et Maria ont le cœur sur la main.

Après-midi à la playa Hermosa à 5 min de Uvita... sous les cocotiers au milieu des Ticos. Parking improvisé entre les cocotiers (accès 4x4 indispensable) car le parking principal était plein à cette période de l'année. Très belles vagues pour la plus grande joie des enfants.

30 décembre

Matinée en mer avec Dolphin Tours (réduc TCR) - package Whales & Dolphins watching (3-4h) - nous avons eu la chance de croiser le chemin d'une baleine à bosse et d'une colonie de dauphins - snorkeling pour tous au niveau de la queue de baleine. Découverte en bateau des environs. Très chouette sortie.

Reste de la journée sur les plages du parc Marino Ballena.

31 décembre

Valises et route en mode touristes en direction de l'aéroport SJO. Tranquillo le temps de dire au-revoir au Pacifique, sur les plages le long de la route. 

Retour de la voiture à 16h chez Alamo à l'aéroport. Fléchage assez clair. Transition sans encombre : service de retour des locations très efficace. Navette jusqu'à l'aéroport.

Bilan très positif pour ce premier séjour !

Coups de cœur pour la forêt tropicale humide à Monteverde et la tranquillité de Samara

Le sud (Manuel Antonio, Uvita) nous a moins impressionnés, mais nous ne regrettons pas d'y être passés !

A cette période, les enfants du pays sont en grandes vacances. Les familles Ticos sont en congés et prennent véritablement d'assaut les plages au sud du pays. Nous n'avons pas observé ce phénomène dans la première partie de notre séjour, jusqu'à Tambor...

C'était très appréciable de profiter encore de la verdure relative des régions plus sèches au sortir de la saisie humide et des arbustes en fleurs. Ne pas hésiter à parler avec les locaux qui se font un plaisir d'improviser des balades pour faire découvrir leur pays.

Côté finances, les repas dans les sodas restent très accessibles (la formule casado/batido a été notre favorite tout le long du séjour) et comme nous sommes plutôt sandwiches que restos, les postes les plus importants ont été les transports et le logement.

Un seul mot d'ordre : Pura vida

Vues : 428

Commenter

Vous devez être membre de Tout Costa Rica BLOG pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Tout Costa Rica BLOG

Devis en ligne gratuit et sans surprise !

GPS, 2nd conducteur, kilométrage illimité, assistance 24h/24h et assurance tous risques avec franchise OFFERTS !

Découvrez le livre de Pierre !

Discussion Forum ToutCostaRica

© 2020   Créé par ToutCostaRica.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation