Tout Costa Rica BLOG

Itinéraires au Costa rica. Préparer son voyage grâce à 1000 expériences vécues.

Osa et Corcovado (15 au 28 février 2019)

   L’objectif de ce voyage était de passer du temps dans la péninsule d’Osa et d’aller au Corcovado.

    Dans l’ordre chronologique : Nous avons pris les billets 9 mois avant le départ : Paris - San-José via Zurich à l’aller et Toronto au retour. Tout s’est bien passé malgré une correspondance un peu serrée à Zurich (50 minutes).

    Les réservations d’hôtels ont, elles aussi, été faites très tôt : pour certaines c’était indispensable, pour d’autres moins.

    Nous avons atterri le vendredi vers 15 heures. L’avion a dû patienter un bon moment avant de pouvoir nous débarquer et nos bagages ont été très longs à sortir. Nous sommes donc arrivés avec la navette chez Pierre Aéroport 2 bonnes heures plus tard. Nous avons quand même pris le temps d’aller jusqu’au centre commercial tout proche pour changer nos euros en colones. Nous avions apporté des dollars.

    Le lendemain matin, briefing efficace, rondement mené par Louis ; nous étions 3 couples et une famille. Ensuite, récupération du Vitara loué via TCR chez Alamo. Nous avions demandé un Jimny comme l’année précédente et nous n’avons pas perdu au change : en effet, au niveau du confort, aucune comparaison possible ! Si prochain voyage il y a, nous ferons très certainement l’effort d’opter pour un véhicule classe 2.

    Départ pour Copey où nous avions réservé pour 2 nuits. Une maison en bois, au milieu de nulle part (accès par de la piste), avec des vues magnifiques. Nous avons été enchantés : la maison en elle-même, le panier petit déj avec, entre autres, du pain, du beurre et du fromage maison, le diner le 1er soir chez une voisine, et pour finir une belle balade en montagne accompagnée par notre hôte. (un peu raide quand même, la balade, car à plus de 3000 m d’altitude c’est plus dur que dans notre Périgord …)

    Le lundi matin, nous prenons la route pour Drake, via Dominical. J’avais appelé pour vérifier que les gués ne posaient pas problème. Un petit coup de fil à l’assistance de TCR en cours de route nous a permis de savoir comment passer en mode 4x4, ce qui n’avait rien d’évident. (merci à Fabien !)

     Comme d’habitude, la route fut longue mais les rivières ont été franchies sans problème. Pour la dernière, peu profonde mais large, nous avons attendu qu’un local traverse pour savoir où passer : le 1er qui est arrivé est passé tout droit mais avait un véhicule bien plus haut que le nôtre, nous étions donc dubitatifs. Par chance, un 2ème tico est arrivé avec une voiture ressemblant bien plus à la nôtre et est parti à gauche, toute : plus long mais moins d’eau. C’est donc la voie qu’il nous fallait suivre. 

    Arrivés à Drake, nous avons posé les sacs chez Babeth et Pascal de Pachamama. Bon choix et réduc grâce à Tcr. Nous y avons bien dormi (dans la yourte), très, très bien mangé, Pascal et Babeth sont d’une gentillesse exceptionnelle et font preuve d’un sens de l’hospitalité tout aussi exceptionnel !

    Le lendemain nous avons laissé la voiture chez eux et sommes allés à pied par un sentier aménagé jusqu’à la plage Cocalito, très calme, bordée de cocotiers, avec juste ce qu’il fallait de vagues. En remontant, 2 naturales dans le petit soda « el tipico » ; patron très sympa et commerçant.

    Le soir, nous avions notre guide au téléphone pour les derniers détails concernant la sortie au Corcovado du lendemain. (entre autres, inutile de prendre de l’eau en bouteille, l’eau de la Sirena est potable, et, en effet, nous n’avons eu aucun problème).

    Le lendemain, départ très matinal, toujours à pied, (nous avons pu laisser la voiture chez Pachamama, ce qui nous arrangeait, car se garer dans Drake n’est pas évident, d’autant que la voiture restait sur place jusqu’au lendemain).     Nous retrouvons notre guide à l’endroit d’où partent les bateaux. Une bonne heure de bateau pour rejoindre l’entrée du parc, pas de ponton, donc arrivée dans l’eau et, pour nous, un peu loin de la plage : chaussures adaptées conseillées.

    Direction La Sirena pour déposer nos affaires avant de partir pour notre 1ère sortie. Nous avons fait 4 sorties sur les 2 jours et avons vu tous les animaux que nous pensions voir. Le guide était top, les repas et l’hébergement à la Sirena sont tops aussi.

    Cher, mais encore mieux que ce nous espérions, et ce, même en haute saison. L’avantage évident étant de pouvoir arpenter le parc l’après-midi et le matin à 5 heures quand les groupes venus pour la journée (en réalité de 7h15 à 12h30) n’y sont pas.

    Le tour au Corcovado avec overnight avait été réservé 3 mois à l’avance avec Surcos Tour (conseillé par Tcr avec petite réduc)). Tout a été impeccable, nous avons notamment pu poser toutes les questions que nous souhaitions avant de partir. J’ai eu réponse à tous mes mails, et bien que l’agence soit située à Puerto Jimenez, ils organisent aussi des sorties au départ de Drake.

    Retour à Drake vers 14h le 2ème jour, nous remontons chez Pachamama (petit arrêt naturales chez El tipico) et reprenons la voiture. Nous voilà donc partis à 15h, avec comme objectif la maison d’hôtes Punta Preciosa (réduc Tcr), située à quelques kilomètres de Puerto-Jimenez.

    Piste, gués, routes à vitesse très limitée et erreur en arrivant dans Puerto Jimenez (bien qu’un Tico nous ait confirmé que nous étions bien sur la bonne route …) Au bout d’une quinzaine de kilomètres, on se retrouve face à un gué, ce qui n’était pas prévu au programme. Demi-tour, la nuit commence à tomber : le genre de mésaventure à éviter à tout prix. Nous ne savions pas trop où nous allions, nous avons croisé plein de vélos pas éclairés, des piétons, des chiens (pour beaucoup, déjà estropiés), et les 2 derniers kilomètres se font sur une piste en bord de plage, sur laquelle nous nous sommes ensablés à 300 m du but. C’est notre hôte qui est venu à la rescousse et a fait repartir la voiture facilement.

    Pour ce 2ème voyage, nous étions décidés à prendre notre temps : nous sommes restés 5 nuits à Punta Preciosa. La maison est idéalement située, donnant sur une plage quasi déserte. L’eau est au moins à 30°, matin et soir, nous avions la visite de plusieurs aras qui viennent dans les amandiers au- dessus de la terrasse, et, le dernier jour, le grand show d’une dizaine de capucins autour d’un régime de bananes.

     Au départ de la maison nous avons fait un tour de kayak dans la mangrove toute proche et un autre jour, sommes partis pour une longue virée en bateau pour voir les dauphins au large du golfe. Pour le reste du temps, pas mal de farniente, de baignade, achats de souvenirs à Puerto Jimenez (notamment chez un ébéniste indiqué par nos hôtes) … Nous avons également fait un tour de nuit très sympa avec Tico (contact Tcr).

    Un super séjour, le seul tout petit bémol étant que nous avions réservé bien en avance à une époque où il était possible de diner sur place : ce n’est plus le cas actuellement. Du coup, il faut reprendre la voiture, or la piste n’est pas évidente, particulièrement de nuit, même si on finit par s’y habituer !

    Le mardi matin, il est temps de quitter nos hôtes. Nous partons pour une nuit à San Gerardo de Dota. Sur les conseils de Gilles nous ne repasserons pas par Dominical mais par la cordillère. Bon choix : la route est tranquille, les paysages sont magnifiques.

    L’arrivée à San Gerardo se fait par une piste bien pentue, bien étroite et bien sinueuse, mais on commence à connaitre ! Nous avions réservé une charmante cabina sur airbnb, juste en face du soda de Miriam (un incontournable pour la qualité de l’accueil, de la cuisine et la terrasse pleine d’oiseaux). Nous regretterons de ne rester qu’une nuit sur place. A noter : nous avons quitté Puerto Jimenez avec 34°, il faisait 10° vers 15h à San Gerardo et 8° le lendemain matin à 5h …. Les cabinas n’étant absolument pas isolées, la température intérieure n’était pas beaucoup plus élevée que celle affichée dehors. Et le petit radiateur soufflant nous paraissait tellement dérisoire qu’on ne l’a pas utilisé ! Bref, polaire(s) à prévoir.

    Le mercredi, rendez-vous à 6h avec un guide pour un « tour oiseaux » que nous avions réservé la veille en demandant tout simplement à la dame qui nous servait chez Miriam. J’avais en tête un tour nous permettant d’observer différents oiseaux, il s’est avéré que le but du tour était de voir le quetzal. Nous voilà partis avec le guide et un couple d’Italiens qui visiblement, tenaient vraiment à voir ce fameux quetzal. J’ai lu sur le forum que Pierre indiquait qu’en février à San Gerardo de Dota, le quetzal est aussi facile à voir qu’une vache au milieu d’un couloir. Pour nous, c’était plutôt une aiguille dans une botte de foin … Bref, après avoir crapahuté pendant près de 2 heures, la tête des Italiens s’allongeait, le guide était visiblement ennuyé, nous avons repris la voiture pour changer de secteur. Et là, au bout d’une trentaine de minute en compagnie d’un groupe d’ornithologues allemands, les fameux quetzals sont finalement arrivés, au grand soulagement des guides et à la grande satisfaction des photographes …

    Il était temps pour nous de reprendre la route pour Pierre Aéroport (guidés par mapsme, le gps de cette année ne nous a pas convaincu davantage que celui de l’année passée). Nous avons rendu la voiture (passée au lavacar, car elle était vraiment très sale) en fin d’après-midi (sans problème). Pour finir la journée, avons fait un tour au centre commercial (magasin de souvenirs assez sympa et pas hors de prix à l’étage) et nous sommes préparés pour le départ du lendemain matin.

    Cette année encore, nous avons, à maintes reprises, pu apprécier la gentillesse et l’hospitalité des Ticos. Nous savions que les activités coûtent cher et que tout est payant, donc pas de surprise. Nous savions également que l’industrie du tourisme est très adaptée aux Américains, mais malgré tout cela, nous sommes rentrés enchantés de notre voyage.

     Nous retournerons au Costa-Rica car il reste beaucoup à voir et nous ne sommes pas restés assez longtemps à San Gerardo de Dota …

    Météo : soleil, chaleur, beaucoup d’humidité sur la péninsule d’Osa, 1 seule averse torrentielle en fin d’après-midi à Puerto Jimenez. A Copey et San Gerardo : agréable la journée, très frais la nuit, la soirée et au petit matin.

    Bilan financier : Vols : 1500 euros

                            Location voiture : 590 euros pour 12 jours

                            Hébergements : ( tous les petits déj sauf 1 et diners chez Pachamama inclus) : 740 dollars

                            Repas : 180 euros 

                            Activités (pour 2 ) : balade avec notre hôte à Copey : 50 dolllars

                                          Corcovado : 720 dollars (tour privé, bateau Drake – Corcovado, hébergement à la Sirena)

                                          Bateau dauphins en tour privé (4 heures) : 200 dollars

                                          Canoë mangrove en tour privé (2 heures) : 90 dollars

                                          Tour de nuit (1h30) : 70 dollars 

                                          Tour quetzal : 60 dollars (nous étions 4)

                           Carte Tcr largement amortie grâce aux réduc sur les hébergements. Cette année encore, un grand merci à Pierre et l'équipe !

 

A disposition si vous avez des questions !

 

Vues : 333

Commenter

Vous devez être membre de Tout Costa Rica BLOG pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Tout Costa Rica BLOG

Devis en ligne gratuit et sans surprise !

GPS, 2nd conducteur, kilométrage illimité, assistance 24h/24h et assurance tous risques avec franchise OFFERTS !

Découvrez le livre de Pierre !

Discussion Forum ToutCostaRica

carte premium

bonjour pierre

faut il une carte par personne?
nous sommes 5 (2 couples et 1 personne seule)
si non la réduction s'applique sur 1, 2 ou 5 personnes
merci de la reponse
2 nuit chez pierre sejour du 10 au 26 janvier pour 3 et du 10 au 9 fevrier pour 2

Bon Plan HOTELS -15% sur toutes vos nuitées : questions/réponses Carte Premium

Toujours soucieux de faciliter la découverte du Costa Rica dans les meilleures conditions, TOUT COSTA RICA a mis en place une cellule d'aide aux amis du réseau solidaire. …

© 2019   Créé par ToutCostaRica.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation