Tout Costa Rica BLOG

Itinéraires au Costa rica. Préparer son voyage grâce à 1000 expériences vécues.

Pura Vida.. du 13 au 29 mars 2018 - notre voyage

PURA VIDA… du 13 au 29 mars 2018 en couple

                Nous avons visité le Costa Rica du 13 au 29 mars 2018 et les étapes choisies étaient somme toute assez classiques pour une première visite de ce beau pays. Comme beaucoup d’autres personnes, je vous reviens avec un peu de recul afin de relater notre expérience de ce voyage. J’ai personnellement organisé le voyage car mon mari était très pris par son travail. Généralement, nous organisons nos voyages nous-mêmes : transports, logements, activités, etc… et cela a encore une fois été le cas : nous sommes un couple dans la cinquantaine, voyageons fréquemment que ce soit avec ou sans nos enfants à présent majeurs. Mon mari parle un espagnol très scolaire et moi je le comprends lorsqu’on me parle lentement. A l’avance, désolée d’être si longue mais croyez moi, ce n’est qu’un petit résumé de nos 17 jours ! Notre expérience du Costa Rica décrite ci-dessous est notre ressenti personnel et n’engage que nous, donc si une de nos remarques ou critique peut choquer et ne vous semble pas justifiée : nous assumons tout notre récit !

Tout d’abord, c’est grâce à ToutCostaRica ( TCR ) que notre voyage a été planifié et bouclé. Je les remercie pour leur aide reçue sur le forum, elle a été très appréciable. Sachez qu’il faut prendre son temps et parcourir le forum de long en large, et s’inspirer des autres voyageurs tout en tenant compte de ses propres envies, cela fait déjà, selon moi, partie intégrante  du voyage.

 

1er jour – Arrivée Allajuela

Arrivée vers 19:50 à l’aéroport de San José – une navette de TCR nous attendait à la sortie. Notre vol : Bruxelles-Toronto, suivi de Toronto-San José. Escale de 2h30, plus un petit retard du vol de 30 minutes ( prix imbattable : 404.- EUR par personne – vol pris 6 mois avant la date de départ ). Lorsque nous avons atterri, plusieurs vols sont arrivés presqu’en même temps : nous avons mis plus d’1h30 pour passer le contrôle douanier : c’était long mais en même temps les vacances débutaient ! Une fois les bagages récupérés, avant de sortir de l’aéroport j’ai retiré des Colonnes au distributeur du hall de l'aéroport afin d’avoir immédiatement de l’argent local à disposition.

Nous avons été conduit à notre logement : Casa Tago à Allajuela ( Chez Pierre ) réservé via TCR, logement assez basique et simple pour un prix de USD 45.- pour la nuit avec un bon petit déjeuner. Ce soir là, nous avons trouvé un resto à 5 minutes à pieds de là, resto italien qui allait fermer et qui a bien voulu encore nous servir. Plusieurs autres restaurants autour de celui-ci mais tous fermés. Faire autant de kilomètres pour prendre son 1er repas costaricain dans un restaurant italien : cela nous a un peu déçu mais le repas en lui-même était très bon (pâtes et pizza).

2e jour – Tortuguero

Aujourd’hui grosse journée : briefing avec une personne de TCR, location de la voiture livrée à l’hôtel Casa Tago, départ pour Tortuguero afin d’y passer 2 nuits.

Le briefing TCR : petite déception….pourquoi : la jeune fille qui nous a fait le briefing était certes très gentille et aimable mais elle n’a pas répondu à certaines de nos questions, nous étions 3 couples et après avoir exposé les grandes lignes de ce qu’il faut et ne faut pas faire au Costa Rica, elle n’a pas été d’une grande aide quant à nos questions sur le circuit que nous voulions faire. Elle n’avait en face d’elle que 3 couples avec 3 itinéraires différents : elle en a pris note afin de regrouper les réponses mais en fait ce briefing a été finalement tellement long, qu’au final, à part les généralités déjà lu sur le forum, rien de neuf… ( mon mari m’a dit que j’avais peut-être trop bien préparé et que comme je connaissais déjà beaucoup de choses, j’ai été déçue, il n’a peut-être pas tort). A noter : décalage horaire oblige, à 4h30 du matin, nous étions déjà réveillé et en pleine forme !!

Réception de la voiture un 4x4 Toyota de petite taille ( groupe 2 ), voiture cool mais pas très puissante car lorsqu’il s’agit de dépasser les trucks américains qui roulent à 60 km/h sur les routes à une voie mais où il est permis de rouler à 80 ou 90 km/h, c’est la galère!

Trajet de Allajuela vers Tortuguero avec arrêt en chemin dans un soda pour notre premier déjeuner costaricain, un régal ! De plus les gens sont en grande majorité très gentils et serviables, nous n’avons eu aucun soucis de ce côté-là. Nous avons quitté la Casa Tago un peu après 10h20 : il y avait beaucoup de circulation avec des travaux dans/autour de San José et les 20 derniers kilomètres pour arriver à La Pavona se résumaient en une route de cailloux avec d’énormes trous (on doit y rouler à du 10-20 km/h : sur ce tronçon là, il n’y avait pas beaucoup de circulation vu que nous avions raté le départ de 13h00 de l’embarcadère pour Tortuguero!)

Arrivés à La Pavona vers 13h45, énorme parking payant sécurisé, à proximité de l'embarcadère "La Suerte". Prix 10 USD par jour, nous avons laissé dans notre voiture une valise déjà prête à ne pas nous suivre à Tortuguero. En fait, le parking est vraiment sûr car toute l’économie de coin pour se rendre en bateau à Tortuguero repose sur cette confiance des touristes à pouvoir laisser leur véhicule sans soucis à cet endroit.

Un gars nous a abordés à l’entrée du parking, nous proposant une traversée vers Tortuguero à 10 USD par personne, valises comprises. Nous avons accepté et à 15h00, nous avons embarqué et sommes arrivés à Tortuguero vers 16h15.

Bernardo (un super gars germanophone parlant aussi anglais, espagnol), qui travaille pour Jessica (contact reçu via Pierre ), nous attendait et nous a accompagné jusqu’à notre logement : « Paisjages del Tortuguero », réservé via « booking.com ». Chambre et literie très basiques (style « routard » mais propre et salle de bain privée), vue mer avec accès direct à la plage. Baignade déconseillée mais quelqu'uns s'y risquaient!!! Prix imbattable : 72 USD pour 2 nuits mais sans petit déjeuner. Nous nous sommes installés et avons visité le village de Tortuguero : pas de voitures, quelques vélos, tout se fait à pieds, petit village en longueur de moins de 2 km :  vous y trouverez surtout des restaurants/sodas, l’une ou l’autre boulangerie, épiceries, et agences de tourismes pour les sorties sur les canaux environnants. Nous nous sommes couchés vers 21h car le lendemain matin à 6h30, Jessica nous attendait pour voir la faune et la flore des canaux.

A noter que vu le décalage horaire, nous nous levions généralement très tôt, vers 5 ou 6 heures du matin…

3e jour - Tortuguero

Réveil vers 5h du matin – nous nous sommes préparés pour rejoindre Jessica et son mari pour une sortie sur les canaux. A notre arrivée à l’agence de Jessica, du café et quelques fruits frais nous attendaient. Tout était bien organisé: nous étions 2 couples et une dame seule sur le bateau. Nous avons apprécié cette activité car nous avons vu beaucoup d’animaux/oiseaux, etc.… Après 2 heures de sortie, nous sommes revenus au village et avons été déjeuner dans une Panderia car à 11h Jessica nous attendait à nouveau pour aller cette fois dans le réserve mais à pieds pour un tour d’environ 1h30.

Nous avons été surpris par une averse tropicale sur le bateau….évidement nous n’avions pas pris nos k-way !!! Les averses sont soudaines et fortes mais ne durent généralement guère plus de 15 à 20 minutes mais en tout cas même si cela ne dure pas longtemps vous êtes trempés jusqu’aux os ! Le séchage sera lui aussi rapide, grâce à la chaleur ambiante. Grande frayeur lorsque la pluie est tombée, mon sac à dos en toile et bien sûr pas étanche contenait nos téléphones portables, appareil photos et nos passeports.

J’ai pu mettre mon sac à dos sous le poncho de protection étanche de Jessica, sinon cela aurait été la catastrophe, tout aurait été noyé et trempé comme nous!

Le reste de la journée nous avons pris notre temps pour nous reposer et boire tranquillement un verre tout en postant nos photos pour la famille.

Comme nous partions le lendemain matin vers 8h, la dame qui s’occupait de l’hôtel nous a proposé de nous vendre 2 billets pour le transport de retour à La Pavona – au même prix càd 10 USD par personne – et à prendre le lendemain matin à n’importe quelle heure : à 6, 8 ou 10 heures selon notre désir du moment.

4e , 5e et 6e jour – Puerto Viejo de Talamanca, Playa Cocles

Aujourd’hui retour à La Pavona et ensuite route vers Puerto Viejo de Talamanca ( plus précisément Playa Cocles qui se trouve à 2 km de Puerto Viejo) – temps de trajet estimé entre 4 et 5 heures de route. Mais nos premiers soucis débutent : lorsque je me suis réveillée à 4h du matin, mon mari m’a fait part de ses soucis intestinaux…il ne se sentait pas bien : vomissements et diarrhées. Bref comme nous étions bien réveillés, nous avons décidé de prendre le 1er bateau pour La Pavona qui était entre 5 et 6 heures du matin. Nous avons plié bagages rapidement et nous nous sommes rendus à l’embarcadère, il faisait encore nuit. Il faut dire qu’à cette heure là les touristes ne se bousculent pas pour prendre une des nombreuses embarcations. Vous y trouvez surtout les costaricains se rendant au travail sur la terre ferme. Nous avons embarqué et en 1/2h chrono nous étions à La Pavona – c’est l’avantage de prendre un bateau tôt : peu de touristes, peu de bateau sur les canaux et à fond les manettes pour amener les gens à l’heure afin de partir travailler. Nous avons repris notre voiture et départ pour notre prochaine étape ( route ponctuée d’un stop pharmacie, et de quelques stop WC!)

Arrivée vers 13h00 à Playa Cocles, au Relax Natural Village ( EUR 350.- pour 3 nuits, réservé directement par email avec eux ).

Un petit coin de paradis, super accueil par Christian et Luis, petit déjeuner et logement au top : propreté parfaite, literie plus que parfaite et d’un très grand confort, salle de bain spacieuse et aérée. Il y a 6 chalets élégants en bois naturel très bien entretenus, une oasis de paix au milieu de la nature : énormément d’oiseaux et de papillons multi couleurs, et même un nid de colibris à 2 m de notre chalet. Comme vous le voyez nous avons vraiement apprécié ce lieu. Pas de piscine mais la mer à 5 minutes à pieds. Le premier soir suite aux soucis de santé de mon époux nous nous sommes reposés.

Le lendemain, nous nous sommes rendus sur la plage magnifique, et d’ailleurs à quelques pas de là se trouve l’hôtel Caméleon qui proposent des lunchs et des hamacs sur la plage : nous y avons savouré un cocktail tout en regardant la mer magique devant nous et en nous baignant.

Nous avons aussi visité le « Jaguar Rescue Center » ! Là aussi nous avons été plus que ravis d’avoir été à cet endroit, d’ailleurs je conseille vivement, surtout si vous êtes en début de séjour, de vous y rendre : les animaux sont devant vous et vous recevez de super explications et détails qui vont tout au long de votre séjour vous être utiles. Nous nous y sommes rendus à pieds ( moins d’ 1 km ) et je dois avouer quand arrivant j’ai bien failli faire marche arrière : une foule incroyable et une file interminable pour payer son entrée !!! Mais ils sont super bien organisés, ces sont des bénévoles, principalement des étudiants, qui passent quelques mois sur place. Des groupes sont formés dès l’entrée en fonction de la langue parlée, nous étions finalement un groupe plus ou moins 15 personnes francophones et la jeune fille originaire de Guyane qui nous a fait le tour était appliquée, claire et avait réponse à toutes nos questions. Elle avait bien mérité un super pourboire à la fin de la visite.

Ensuite le lendemain nous nous sommes rendus au Parc Cahuita : magnifique promenade le long de la mer : nous avons vu par nous-mêmes des bandes de singes, des papillons et des oiseaux magnifiques. Bien évidement nous avions raté l’entrée nord qui est sensée être gratuite (seulement un don) et nous nous sommes donc retrouvés devant une entrée payante : 5 USD par personne, bref ce que nous aurions donné à l’autre entrée…donc nous y sommes allés : grand parking aménagé et douches. Magnifiques souvenirs et surtout cette impression d’être (presque) seuls au monde.

A Puerto Viejo de Talamanca, le vendredi et samedi soir il y a beaucoup d’ambiance, de musique, etc…

Le soir afin de ne pas circuler en voiture et ne pas avoir à chercher une place de parking, nous réservions auprès de notre logeur un « Tuk Tuk » qui venait nous chercher et nous revenions en taxi ( chaque trajet à 2000 CRC ). Par contre notre grosse déception a été le restaurant « Monli » pourtant recommandé et bien quoté par beaucoup de gens. Nous avons eu de la chance (ou malchance) de recevoir une table qui venait juste de se libérer en arrivant. Nos plats nous ont été servis après un délai d’attente de 1h30 : un Fish and Beef pour 2 ! Certaines tables autour de nous de plus de 2 personnes sont arrivées, ont été servi, ont mangé et sont reparties pendant que nous attendions notre plat !!! Nous l’avons signalé à plusieurs reprises que nous étions toujours pas servis et malgré cela 1h30 d’attente, est-ce cette longue attente mais finalement la viande de bœuf n’était pas super et surtout le tout était très cher. Par contre à moins de 300 m de notre logement, nous avons à 2 reprises mangé au restaurant « La Nena » : cuisine des Caraïbes, fruits de mer succulents et personnel accueillant.

 

7e et 8e jour – Arenal – La Fortuna

Direction aujourd’hui La Fortuna / Arenal : à notre grande surprise nous avons mis environ 5 heures pour rejoindre La Fortuna, avec un petit arrêt dans un soda sur la route. Le trafic était fluide, pas d’accidents, pas trop de poids lourds, bref cela roulait parfaitement bien.

Nous avions choisi comme logement (sur hotels.com ) le « Volcano Lodge and Springs ». Hôtel confortable et propre, mais il faut le savoir c’est un peu dans le style grand hôtel avec « clientèle américanisée » mais présentant un petit déjeuner super complet en buffet et show cooking – je l’avais choisi pour une seule raison : la chambre avec un jacuzzi personnel d’eau de source chaude avec vue sur le volcan Arenal. Et le premier jour de notre arrivée entre 16h et 16h30, nous avons eu la chance de voir le volcan Arenal avec une vue dégagée de notre jacuzzi, ce sera d’ailleurs la seule fois ou nous en aurons l’occasion!

Par contre, c’est à mon tour d’avoir des soucis intestinaux avec toutes les complications liées !

Je vous le signale car après avoir parlé avec beaucoup de personnes soit résidentes au Costa Rica ou soit avec des touristes comme nous, ce qui nous est arrivé n’est pas rare, au contraire ! Malgré le fait que nous fassions toujours très attention à manger dans des endroits qui semblent propres et avec une bonne hygiène, il suffit simplement de poser ses couverts sur une table nettoyée avec une serviette qui a déjà nettoyé quelques tables avant la nôtre pour attrapé une bactérie ou un virus. Heureusement dans les pharmacies, vous êtes toujours bien conseillés et la plus part ont un médecin qui peut être consulté si les problèmes s’avèrent être plus graves ou plus long que 2-3 jours. Dans nos cas, au bout de 2 jours avec quelques règles strictes comme manger du riz, éviter les jus de fruits, etc…et un médicament pour lutter contre la diarrhée et une sorte de jus/liquide en bouteille pour rétablir la flore intestinale, tout est rentré dans l’ordre rapidement.

Visite du « Mistico Arenal Hanging Bridges » (réduction avec carte TCR) : nous l’avons fait sans guide. Mais pour avoir suivi pendant 5 minutes un guide avec une famille canadienne, je ne regrette pas mon choix. Nous avions déjà eu toutes les explications sur la faune au Rescue Jaguar Center de Puerto Viejo. Et quand il est possible de voir des animaux, l’attroupement vous met la puce à l’oreille : là il y a quelque chose à voir. C’est une activité qui ne nous a pas emballé : c’est une promenade très balisée avec quelques ponts suspendus hyper sécurisés, et en prime possibilité de faire une super photo sur un des ponts ( si bien sûr il n’y a pas trop de monde). Peut-être intéressant à faire avec des enfants.

Le Trail Arenal 1968 : ici nous avons vraiment apprécié le parcours, en toute liberté. Vous payez un droit d’entrée (seulement en cash +/- 12 USD) et vous vous promenez pendant 2 à 3 heures en marchant parfois sur des anciennes coulées de lave. Je ne suis pas une sportive et marcher pendant des heures ce n’est pas ma tasse de thé, mais ce trail m’a plu car pas trop difficile et avec des super vues (mais nous n’avons pas rencontré d’animaux).

 

9e, 10e et 11e jour – Monteverde / Santa Elena

Direction Monteverde / Santa Elena – nous avons fait le tour du lac pour rejoindre Monteverde. A partir d’un moment vers la fin de la route ce sont à nouveau de la rocaille et des trous, donc vitesse maximum entre 15 et 25 km/h ! Nous avions réservé pour 2 nuits (par email) chez Paris Confort B&B à EUR 111.-/nuit , avec un petit déjeuner copieux. Le logement tenu par un couple déjà très âgé de Belges qui vivent au Costa Rica depuis plus de 30 ans. Accueil chaleureux, super conseils.

Sky Adventure Park : activité d’une demi-journée, franchement à ne pas rater: des tyroliennes et le saut de Tarzan! Comme déjà précisé précédemment je ne suis pas une sportive, mais mon mari m’a convaincue d’essayer et finalement je suis ravie de l’avoir fait ! C’est pleine d’appréhension et de craintes que je suis arrivée sur place et pendant que le personnel très gentil et très professionnel m’a attachée tous les harnais de sécurité, je dois avouer que je n’en menais pas large ! Qu’est-ce que je fais là et pourquoi j’ai dit « oui »!

Sur le site de Tripadvisor, j’avais lu le veille, qu’un couple de plus de 70 ans avaient fait cette expérience et que des enfants l’avaient aussi fait ! Alors cela m’a décidé, pourquoi eux et pas moi! Activité chère mais si vous devez le faire une fois dans votre vie, ce sera à faire là, sensations garanties mais toujours avec une sécurité maximum.

Sortie de nuit voir les animaux nocturnes: cette activité n’était plus au programme, car après avoir déjà vu et observé pas mal de faune diurne, nous n’étions vraiment pas intéressés par celle-ci. A notre B&B, nous avions discuté avec un couple de néerlandophones qui nous ont très vivement recommandé de faire cette sortie de nuit, ils avaient apprécié et vu beaucoup de faune intéressante et nous la recommandait chaudement. Ceci dit, elle ne nous a tout de même pas emballée : trop de monde, toujours répartis en groupe par langue, mais cette fois-ci pas de groupe francophone. Alors nous avons intégré un groupe hispanophone : que 2 couples et nous. Les autres groupes (environ 8) étaient d’au moins 12 à 18 personnes. Muni chacun d’une lampe de poche, nous sommes partis avec notre guide : les oiseaux, serpents, araignées et autres…se trouvaient exactement tel que le couple de la veille nous l’avait décrit, à croire que rien n’avait bougé depuis l’autre soir. Et le tout au pas de course et à première vue sur un petit circuit déjà bien huilé.

Balade à cheval avec Jean-Pierre : la cerise sur le gâteau ! Non, nous ne sommes pas non plus des cavaliers aguerris, loin de là, mais cette activité sortait de l’ordinaire et j’aime les chevaux. La dernière fois que j’ai fait une randonnée à cheval sur un chemin bien plat remontait à plus 28 ans….

Jean-Pierre, encore un belge recommandé par Pierre, est un personnage haut en couleurs et qui n’a pas sa langue dans sa poche. Il aime sa vie au Costa Rica avec son épouse (il y est installé depuis plus de 14 ans) et son activité principale ce sont ses chevaux (de plus il participe à des courses avec de bons résultats). C’était une superbe balade à travers la région sur des chemins rocailleux et des vues à couper le souffle en très bonne compagnie. Nous avons vraiement adoré cette sortie même si à la fin en descendant de cheval nous avons eu un mal fou à remarcher correctement :)

La 3e nuit, j’ai fait une surprise à mon mari : j’avais réservé une nuit au « Chira Glamping » Monteverde (réservé via booking.com), je vous laisse aller voir sur internet en cas d’intérêt, une suite de luxe et surtout très originale avec vue à couper le souffle. C’était pour marquer notre anniversaire de mariage, au départ je souhaitais réserver deux nuits mais malheureusement une seule nuit restait encore disponible. Cher mais un souvenir magique, et surtout d’une originalité vraiement au top, de quoi vous laisser bouche bée!

Au cours de notre séjour à Monteverde, nous avons pris un de nos repas du soir au restaurant italien « Bon Appétit » qui nous avait été recommandé par nos hôtes et qui ne se trouvait pas trop loin. La pizza était digne de celles servies en Italie…le service parfait…jusqu’à l’arrivée de 2 bus de touristes : à partir de là ce fut la cacophonie et le service est devenu désastreux.

Autre restaurant ou disons soda : Chez Junita – situé sur le terrain de football de Santa Elena : cuisine typique, choix restreint mais cuisiné sur place presque devant vous et clientèle locale uniquement. Recommandé par nos hôtes sur base des retours de ses clients. Si vous en avez l’occasion, je vous le recommande aussi pour déjeuner.

 

12e, 13e, 14e et 15e jours – Uvita, Puntarenas

Départ de Monteverde pour nous rendre à Uvita (Pacifique sud). Cette fois-ci, nous avons mis beaucoup plus de temps de trajet pour rejoindre Uvita : car juste à la sortie de Santa Elena, des travaux sur la route qui ne laissaient passer les voitures qu’à certaines heures bien précises, ensuite des travaux avec circulation seulement sur une voie, donc arrêt avec temps d’attende de plus de  ¾ d’heure, etc…

Mais nous avons tout de même fait un arrêt en chemin pour voir les crocodiles sur le pont de Tarcolès : impressionnant et pour une fois gratuit ! Nous avions réservé via email avec « la Uvita Perdida », 110 USD la nuit avec super petit déjeuner. Le petit-déjeuner n’était pas à prendre sur place mais dans un petit hôtel situé à 300 m avec lequel notre B&B avait un arrangement. Une super vue sur l’océan pacifique, nous étions situé dans la forêt en hauteur et avons observé beaucoup d’animaux : à deux reprises vers 17:30 juste en face de nous à moins de 30 m, un couple de toucans s’est reposé environ un quart d’heure avant de repartir ! Logement assez simple mais propre avec sa salle de douche et la climatisation. Si j’ai bonne mémoire, la structure se compose juste de 4 chambres, c’est isolé et très calme : donc propice à observer beaucoup de faune surtout si le matin vous vous rendez au petit-déjeuner assez tôt.

Lors de notre séjour à Uvita ( Puntarenas ), nous en avons profité pour visiter les plages aux alentours et rechercher celle qui nous plairait le plus. Alors vous trouverez de tout : de celle qui est super bien structurée avec vente de nourriture, boissons, parking sécurisé mais dont l’accès est payant à celle un peu plus sauvage sans possibilités de manger ou de boire mais toujours avec une petite douche d’eau claire afin de se rincer. Celle qui nous a vraiement plu car peu de monde mais avec une petite douche à l’entrée, s’appelait Playa Piñuelas, elle était gratuite, on a garé notre véhicule au bout de la plage et un couple d’allemands qui avait posé leurs serviettes à 20m de nous, ont aimablement accepté de garder un œil sur notre sac à dos pendant notre baignade : nous avions l’impression d’être seuls au monde, entouré d’une végétation luxuriante et une atmosphère donnant l’impression d’être dans un film de Jurassic Park  (avec un dinosaure qui allait bientôt surgir de la jungle !)

Nous y avons séjourné 3 nuits au lieu des 4 nuits prévues initialement car au final nous avons souhaité nous rapprocher du parc Manuel Antonio et aussi faire une autre activité sportive non prévue: une descente en rafting! Comme déjà annoncé, je ne suis pas sportive pour 2 sous, mais j’ai encore une fois suivi mon époux, qui m’a convaincue que venir au Costa Rica sans faire de rafting, relevait du non sens!

Nous avons donc réservé nos descentes en rafting le veille de notre dernier jour à Uvita au « Domenical Surf Adventures » ( à Domenical donc ) et avec réductions de la carte TCR.

La descente était de niveau 2-3 et à nouveau je me suis demandé pourquoi je m’étais laissée entrainer dans cette aventure ! Tout d’abord du rafting fin mars, ce n’est pas non plus la meilleure saison, les rivières n’étaient pas au top car c’est la fin de la période sèche et donc moins d’eau. L’activité était bien organisée , l’équipe de Surf Adventures était pro et efficace : rien ne leur échappait et ils étaient réactifs à tout moment.

Donc au départ, je me suis tout de même sentie rassurée, et lorsque j’ai vu des enfants de 8 et 10 ans participer, je me suis à nouveau dit que si les parents (père médecin aux Etats-Unis) emmenaient leurs enfants, c’est que ce n’était pas si terrible! Finalement tout s’est bien déroulé, il y avait une super ambiance dans un groupe très cosmopolite. Et le fait qu’il y avait moins d’eau était probablement plus difficile à gérer que lorsque le rafting est porté plus aisément sur les flots.

Donc après cette aventure, nous avons déjeuné sur place dans le restaurant du point de ralliement de Surf Adventure, et nous sommes partis vers Parrita. Nous avions laissé notre voiture avec les bagages face au restaurant nous assurant qu’il n’y aurait aucun souci. Nous avions choisi la veille de réserver une chambre au "Clandestino Beach Hôtel" à Parrita. Hôtel choisi en « last minute » sur « hotels.com ». Et quelle ne fut pas notre surprise en arrivant : un vrai havre de paix, une plage magnifique longue de plus de 14 km. C’est situé sur une presqu’île. La chambre était très belle, la piscine un délice et la mer magnifique : beaucoup d’oiseaux et de singes. Et de plus à l’accueil, nous avons rencontré la propriétaire des lieux : une française installée depuis déjà quelques années à Parrita et qui avait ouvert cet établissement. Nous étions tellement bien que le lendemain nous ne nous sommes pas rendus au Parc Manuel Antonio préférant profiter encore des lieux jusqu’en fin d’après-midi avant de nous rendre pour notre dernière nuit près de San José. Cet endroit a aussi été un de nos coup de cœur.

16e et dernière nuit – San José/Escarazu

Nous avons quitté Parrita pour nous rendre à San José. Ma dernière nuit avait été réservé au Sheraton ( à Escarazu ), hôtel confortable avec parking sécurisé situé juste à côté d’un grand centre commercial. Ainsi je pensais mettre à profit le dernier jour avant notre vol retour prévu à 19:50, à nous reposer un peu et à aller flâner au centre commercial ou dans le centre-ville de San José. Eh bien non ! Le 29 Mars était en fait le Jeudi Saint – avant le weekend de Pâques. Et le Jeudi Saint, tout est fermé : bref rien à voir ou à faire au Centre Commercial et cela nous a découragé de nous rendre dans le centre ville où tout serait probablement aussi fermé.

Et à voir le nombre de touristes errants comme nous dans le centre commercial où tout était fermé, nous n’étions pas les seuls à ne pas avoir prévu ce fait !!! Finalement, nous aurions pu passer encore une nuit à Parrita mais bon ce fut pour nous le seul « hic » de mon organisation !  Fin d’après-midi, nous avons été rendre la voiture de location et avons été conduit à l’aéroport, l’avantage comme c’était le début du weekend de Pâques, la circulation était vraiement très fluide.

Vol avec Lufthansa jusqu’à Francfort – escale d’2h15 – vol vers Bruxelles.

 

J’espère ne que ce récit ne vous a pas trop ennuyé et qu’il va peut-être vous donner quelques idées.

En discutant sur place avec les gens du crû, visiter le Costa Rica se fait en toute saison, chacune ayant ses avantages et ses désavantages.

Une de mes collègues vient de partir elle aussi en famille au Costa Rica et j’attends avec impatience de savoir si les quelques conseils et idées que je lui ai donné ont été utiles ou non (en même temps elle a vu toutes les photos du voyage, ce qui aide) :

PURA VIDA !

Vues : 1071

Commenter

Vous devez être membre de Tout Costa Rica BLOG pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Tout Costa Rica BLOG

Commentaire de Kim Beauregard le 29 septembre 2018 à 15:22

Merci !!!

BON PLAN N°1 HOTELS CHEZ PIERRE

BON PLAN N°2 4X4 TOUTCOSTARICA

Devis en ligne gratuit et sans surprise !

GPS, 2nd conducteur, kilométrage illimité, assistance 24h/24h et assurance tous risques avec franchise OFFERTS !

BON PLAN N°3 ASSISTANCE FRANCOPHONE

BONS PLANS N°4 et 5 -15% HÔTELS ET ACTIVITÉS

BON PLAN N°6 LE LIVRE TOUTCOSTARICA

Découvrez le livre de Pierre !

Discussion Forum ToutCostaRica

carte premium

bonjour pierre

faut il une carte par personne?
nous sommes 5 (2 couples et 1 personne seule)
si non la réduction s'applique sur 1, 2 ou 5 personnes
merci de la reponse
2 nuit chez pierre sejour du 10 au 26 janvier pour 3 et du 10 au 9 fevrier pour 2

Bon Plan HOTELS -15% sur toutes vos nuitées : questions/réponses Carte Premium

Toujours soucieux de faciliter la découverte du Costa Rica dans les meilleures conditions, TOUT COSTA RICA a mis en place une cellule d'aide aux amis du réseau solidaire. …

© 2018   Créé par ToutCostaRica.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation