Tout Costa Rica BLOG

Itinéraires au Costa rica. Préparer son voyage grâce à 1000 expériences vécues.

Voici à notre tour le compte-rendu détaillé de notre voyage au Costa Rica, du 21 avril au 1er mai.

21 avril

Arrivée à Alajuela en fin de matinée. Après un passage un peu long à l’immigration et la douane, la navette réservée via Toutcostarica nous attend et nous mène directement à l’hôtel Casa Tago. Nous sommes bien accueillis et retrouvons directement notre chambre, simple mais confortable (attention lit double pas très grand). Les propriétaires de l’hôtel nous expliquent sur un petit plan ce qu’il y a à visiter dans la ville et nous conseillent 2/3 adresses de restaurants. Après un lunch simple mais bon au coin de la rue (cuisine fusion péruvienne et découverte des naturales) nous faisons rapidement un petit tour de la ville et nous nous ecroulons ensuite pour une sieste bien méritée avec le décalage horaire et la fatigue du voyage. Ensuite un rapide dîner à « La Calle Street Food and Bar » (Bon burger et cocktails :)) et nous allons nous coucher pour être en forme le lendemain.

22 avril

Après un excellent et copieux petit-déjeuner, nous assistons au briefing, très utile pour recevoir les conseils généraux notamment sur la conduite dans le pays et nous prenons livraison de notre 4*4. À ce sujet, attention à un point : si vous payez par carte de crédit, le loueur de voiture convertira la somme du devis donné en dollars en Colones, à un taux de change pas particulièrement en votre faveur... idem pour le paiement de la chambre à Casa Tago ainsi qu’à l’hôtel à Arenal. Ayant un compte spécial pour les vacances et préalablement alimenté en dollars, ceci nous a quelque peu surpris. Si vous voulez donc payer le prix indiqué et non pas quelques dollars supplémentaires à chaque paiement, veiller à prévoir bcp de cash en dollars !

Ensuite, départ pour Tortuguero. La route vers la Pavona se passe sans encombre malgré une pluie diluvienne qui s’abat sur nous sur le trajet. Heureusement, une fois arrivés à l’embarcadère, le soleil brille et nous nous attardons pour prendre notre premier Casado en attendant le bateau de 16h30.

Si comme nous vous n’êtes pas pressés, ne vous laissez pas avoir par la personne qui, à l’entrée, tentera de vous vendre un bateau taxi pour le double du prix du bateau public. Nous avons payé 5.000 colónes pour 2 pour l’aller retour avec le bateau public, fiable et à l’heure dans les deux sens. Le parking surveillé est payant (j’ai oublié le prix exact mais aux alentours de 11.000 colónes pour 2 nuits). Nous avons donc laissé sans crainte le plus gros de nos bagages dans la voiture et n’avons emporté avec nous que ce qui était nécessaire pour notre séjour à Tortuguero (prévoir toutefois une tenue supplémentaire en cas de pluie ;)). Ceci s’est avéré bien pratique au retour car les chemins étaient trempés après de fortes pluies pendant la nuit, et nous n’aurons jamais pu faire rouler nos valises jusqu’à l’embarcadère.

L’arrivée en bateau à Tortuguero est incroyable et nous plonge tout de suite dans le dépaysement le plus total. Nous sommes accueillis à notre arrivée par Francesco, le mari de Jessica, guide francophone conseillée par le réseau et par TripAdvisor. J’avais pris contact avec elle avant le voyage. Ne pas hésiter à insister car il m’a fallu plusieurs relances avant d’avoir une réponse (et ça à mieux fonctionné par WhatsApp que par mail, son numéro est sur sa page Facebook). Francesco nous mène donc à notre hôtel (Tortuguero Natural) et nous indique où le retrouver pour la visite du lendemain.

Nous sommes enchantés de l’accueil à l’hôtel Tortuguero Natural. Parfait pour nos 2 nuits là-bas et José est d’une gentillesse extrême. Après une petite balade sur la plage à 50m de l’hôtel, nous allons dîner. Les restaurants conseillés en briefing étant soit fermés soit introuvables, nous atterrissons chez Donde Richard recommandé sur TripAdvisor et nous avons tous deux été très satisfaits de nos plats.

23 avril

Réveil matinal pour retrouver Francesco et débuter notre visite guidée sur les canaux. Petit conseil Si comme nous vous êtes anglophones et francophones: n’insistez pas pour avoir la visite en français. Étant recommandée comme LA guide francophone de Tortuguero, Jessica est un peu victime de son succès et le matin où nous avons fait la visite, elle faisait les commentaires pour deux bateaux complets (environ 16/18 personnes). Nous étions dans le groupe anglophone avec son mari et c’était chouette d’être moins nombreux, ça permet de prendre plus de temps pour bien admirer les animaux et ne pas devoir se pousser pour faire de la place au 2ème bateau. La visite en elle-même était incroyable :) nous avons vu plein d’animaux, lézard, iguanes, différentes espèces d’oiseaux, singes hurleurs et aussi caïman et même un boa constrictor. Après une petite averse matinale qui a duré 15 minutes, le temps s’est dégagé et nous avons terminé la visite sous le soleil.

Au retour, il fait donc magnifique et nous décidons donc d’aller nous baigner. A ce sujet, nous avions lu à plusieurs reprises que c’était déconseillé à Tortuguero. En briefing, on nous a toutefois confirmé que c’était en principe possible et à vérifier avec les locaux. Jose le propriétaire de notre hôtel nous a également dit qu’il n’y avait pas de risque d’aller se rafraîchir un peu sans trop s’éloigner du bord. Nous avons donc profité des vagues pendant 1h en veillant à rester à proximité de la plage (eau +- jusqu’à la taille) et vu le temps magnifique, nous aurions regretté de ne pas le faire. Si la baignade vous tente, vérifiez donc à votre arrivée si les conditions le permettent :)

L’après-midi nous avons visité le parc Tortuguero à pied. Bien que la visite en canaux soit plus intéressante, nous avons apprécié cette promenade qui nous aura permis de voir les singes araignées (les seuls que nous verrons du séjour), un agouti, l’étrange ballet des fourmis coupeuses de feuille,... retour par la plage sous le soleil et les pieds dans l’eau pour se rafraîchir. Attention selon les conditions météos des jours précédents la location de bottes en caoutchouc (juste avant l’entrée du parc) peut s’avérer indispensable (10 cm d’eau à certains endroits) de même que l’antimoustique. Le soir, dîner au Taylor’s place recommandé en briefing, très bon mais service lent alors que nous n’étions que deux tables.

24 avril

Au réveil il pleut des cordes, sans interruption jusque 8h30. Nous profitons de l’accalmie pour aller jusqu’à l’embarcadère prendre le bateau de 9h pour la Pavona. Le ciel se dégage et nous profitons d’une balade sur les canaux aussi belle qu’à l’arrivée.

Ensuite, direction le volcan Arenal. A notre arrivée, le volcan, entièrement dégagé quelques heures plus tôt, est malheureusement couvert. Nous avons réservé à l’hôtel Arenal Observatory Lodge. Magnifique hôtel et parc, mais une petite déception sur la chambre : elle se situe bcp plus bas que le bâtiment principal et nécessite de reprendre la voiture pour s’y rendre (ou de faire 15 minutes à pied mais ça monte fort pour revenir à la réception). En soi pas de problème si cela avait été clairement indiqué lors de la réservation, mais nous trouvons qu’il y a un peu « tromperie sur la marchandise » sachant que ces chambres sont au même prix que d’autres chambres standards bien mieux situées. De plus l’accueil à la réception n’est pas très agréable et nous repartons donc avec les clés de notre chambre avec un sentiment mitigé. Heureusement la magnifique vue sur le lac Arenal à proximité de notre chambre ainsi que les animaux que nous apercevons sur le chemin nous redonnent le sourire. Après avoir profité du jacuzzi (tellement chaud que c’était presque insupportable, je pense que bcp de clients se sont plaints car il était meilleur le lendemain) et de la piscine sous une nouvelle averse tropicale, nous profitons du happy hour au bar de l’hôtel et nous dînons là-bas. Nous avons beaucoup aimé notre repas et avons trouvé le rapport qualité prix très satisfaisant.

25 avril

Le lendemain, après un copieux petit-déjeuner, nous faisons la visite guidée du parc de l’hôtel et nous avons la chance de voir la grenouille emblématique du Costa Rica, découverte par mon mari cachée sous une feuille, pour le plus grand bonheur de tout notre groupe :) le parc est splendide et nous voyons quelques animaux et oiseaux (dont un Toucan!). Après la visite guidée nous décidons de terminer l’exploration du parc en faisant les autres sentiers par nous-mêmes. Nous n’avons pas fait d’autres randonnées à proximité, le but de réserver à cet hôtel étant de profiter de leur parc privé et ainsi d’économiser sur les visites. Petite pause ensuite sur la terrasse de l’hôtel en attendant que le volcan se dégage... il sera bien visible même si jamais entièrement dégagé :)

En fin de journée, détente aux sources baldi. Peut-être était-ce parce que nous étions en fin de saison haute mais nous n’avons pas du tout été dérangé par le monde au contraire. Nous avons adoré ce moment à profiter des différents bains et nous avions pris la formule avec le buffet qui, sans être de la haute gastronomie, était très bon.

26 avril

Après un copieux petit-déjeuner nous profitons à nouveau de la piscine et du jacuzzi de l’hôtel, nous nous promenons encore un peu dans le parc et nous allons ensuite tester les sources chaudes « naturelles » près de Tabacon. En pleine journée il y avait peu de monde, nous avons trouvé une petite piscine naturelle pour nous seuls et cela a agréablement conclu notre séjour à La Fortuna.

Nous nous mettons ensuite en route vers Monteverde. La route qui fait le tour du lac est très agréable et devient vraiment splendide lorsqu’on se met à monter vers Monteverde. Nous arrivons en fin d’après midi vers notre hôtel, Cabanas Bosque de Paz. Nous avons été enchanté de l’accueil dans cet hôtel, de notre logement et de la vue qui s’étendait jusqu’au Pacifique, ainsi que des merveilleux petit-déjeuners fait maison. Il y a aussi plein d’animaux sur la propriété dont des Coatis et singes capucins.

Le soir, assez fatigués par la route, nous allons manger dans un restaurant conseillé par la propriétaire de l’hôtel, le Sabor Ticos. Nous avons adoré ce restaurant, la nourriture était très bonne et le rapport qualité prix vraiment excellent. Nous y retournerons d’ailleurs le lendemain midi ;)

27 avril

Nouveau réveil matinal pour rejoindre Rafael, guide francophone conseillé sur les forums, par le réseau et par TripAdvisor. Nous visitons avec lui et notre groupe la réserve Curi Cancha. Un gros point fort de notre séjour : Rafael est passionnant et même si nous avions vu aucun animal, nous aurions aimé la visite car ce qu’il a à dire est plein d’anecdotes intéressantes. Il réussira cependant à nous trouver le fameux quetzal :) la visite est donc couronnée de succès et, emballés par ce chouette début, nous lui demandons s’il peut refaire une visite de nuit le soir même. Il n’est malheureusement pas libre mais nous organise cela avec des collègues à lui.

Après une pause lunch, nous allons ensuite à selvatura pour faire les ponts suspendus. Ayant un vertige très très prononcé (blocage à plusieurs reprises sur des murs d’escalade et dans des parcours accrobranche) je n’ai pas voulu tenter la tyrolienne. Cependant les ponts suspendus se font sans trop de problème car même si ils sont en réalité très hauts, la densité de la végétation autour et en-dessous diminue fortement cette sensation de hauteur. Nous avons également adoré cette visite. Il y avait très peu de monde et nous avons eu à plusieurs reprises le plaisir d’avoir le pont pour nous seuls (super pour les photos).

Nous retournons ensuite vers notre hôtel et faisons un petit détour par le ficus géant à l’intérieur duquel on peut grimper :) je ne m’y risque pas avec mon vertige mais mon mari monte à plusieurs mètres de hauteur à l’intérieur de l’arbre. C’est une chouette pause et c’est gratuit, au Costa Rica ça vaut la peine d’être Souligné :)

En fin de journée, nous avons fait la visite de nuit. Nous avions longtemps hésité à cause du coût supplémentaire que cela représentait dans notre budget visite mais nous ne le regrettons pas. Au-delà de l’expérience elle-même (on se sent aventurier d’être dans la jungle dans le noir le plus complet avec juste une lampe à la main), cela nous a permis de voir plein d’animaux actifs la nuit (serpents, tarentules, tatou, paresseux a deux doigts,...).

28 avril

Nous nous mettons directement en route pour Manuel Antonio après le petit-déjeuner. La route se passe bien et nous faisons le traditionnel arrêt à Tarcoles pour voir les crocodiles. Grâce au petit secret reçu en briefing, nous faisons également une pause déjeuner sur une petite plage de pêcheurs, où nous achetons pour quelques dollars un bar tout frais directement cuisiné au soda juste à côté :) expérience magique!

Nous arrivons à Manuel Antonio en début d’après-midi, initialement pour 3 nuits (mais nous avons un peu adapté le programme après discussion en briefing). Nous avions réserver un Airbnb idéalement situé (entre l’entrée du parc Manuel Antonio et la plage publique). Le studio se trouvant juste à côté du parc Manuel Antonio, nous avons eu la chance de voir depuis notre terrasse plus d’animaux que dans le parc (biches, iguanes, paresseux, oiseaux, mais aussi singes écureuils et singes hurleurs).

Nous passons le premier après-midi à profiter de la plage publique, mais les vagues sont fortes à marée haute! Le soir, nous voulions dîner à El Avion pour admirer le coucher du soleil. Malheureusement toutes les tables bien situées étaient déjà occupées à 16h45. Nous avons donc atterri chez Barba Roja qui nous a bcp plu et où nous avons pu profiter de l’happy hour. Si vous tenez à aller chez El Avion, pensez à réserver à l’avance ou à arriver tôt !

29 avril

Nous avions initialement pensé prendre Manuel Antonio comme point de chute et faire l’aller / retour à Uvita sur une journée (sachant que nous ne souhaitions pas faire d’excursions dauphin / baleine). Au final, nous avions envie de faire la queue de la baleine et au moment de notre séjour, la marée basse était à 8h et 17h30 ce qui était un peu juste si on ne voulait pas rouler de nuit ni se lever trop tôt (après de multiples réveils matinaux on avait envie de profiter un peu plus cool de la fin des vacances).

En dernière minute, et sur conseils reçus en briefing, nous avons donc réservé une nuit dans l’auberge de jeunesse Flutterby à Uvita - logement privé avec sanitaires communs et c’était une cabane dans un arbre !! Un rêve d’enfant qui se réalisait :) après quelques heures passées à la plage Espadilla nous avons donc pris nos affaires pour une nuit et avons descendu la côte jusqu’à Uvita. Nous nous sommes arrêtés pour manger à midi à Dominical - bcp plus charmant que Manuel Antonio mais encore moins approprié pour une baignade « cool ».

Arrivée en milieu d’aprem à Uvita, petit tour de Flutterby et puis direction la plage (à 5 minutes à pied) pour une première balade pour observer le coucher du soleil :-) quelles belles couleurs ! Soirée cool à l’auberge en sirotant leur boisson happy hour.

30 avril

Nous repartons vers la plage pour aller explorer la queue de la baleine à pied avant la marée haute. De l’auberge c’est environ 45 minutes de marche et l’ayant fait la veille, nous décidons de nous rapprocher en prenant la voiture jusqu’à une autre entrée du parc pour gagner un peu de temps. On se pose un peu sur la plage, on nage un peu, et on repart ensuite vers la voiture pour monter dans les hauteurs et avoir un aperçu sur la queue de la baleine. Vue à couper le souffle, d’en haut c’est encore plus impressionnant.

Après un brunch copieux à l’auberge nous repartons vers Manuel Antonio, ayant dans l’idée de passer encore un peu de temps à la plage. Malheureusement vers 15h un orage éclate et il ne cessera plus de pleuvoir jusqu’au soir. Pause forcée dans nos vacances, j’en profite pour enfin terminer mon roman en écoutant les singes se disputer sous la pluie depuis la terrasse couverte de notre studio et faire les valises pour le lendemain.

1er mai

Dernier jour de nos vacances!! Nous sommes à 6h50 à la billetterie du parc (! Pas de carte MasterCard et passport obligatoire si paiement par carte de crédit) et à 7h nous franchissons l’entrée. Le sentier principal perd un peu de son charme avec le nombre de touristes. Ayant déjà eu l’occasion de voir de nombreux animaux lors de nos autres excursions, nous décidons de privilégier les plages pour la visite du parc et nous allons donc tout droit sans trop nous attarder sur le chemin vers la plage de Manuel Antonio et celle de Espadilla Sur.

Nous sommes les premiers de la journée à poser les pieds dessus, c’est un paysage de carte postale et nous prenons des photos magnifiques. Il fait cependant déjà bien chaud et nous décidons de faire quelques uns des chemins intérieurs avant une première baignade. Nous faisons le sentier Punta Catedral qui permet de belles vues sur le Pacifique (mais pas sur les plages comme je le pensais initialement) avant de redescendre vers la plage pour une séance de trempette bien méritée. Il est environ 9h, le soleil tape déjà fort mais la plage n’est pas trop envahie de touristes à ce moment là :) depuis l’eau, on remarque une agitation au bord de la plage : ce sont les ratons laveurs et singes capucins qui débarquent pour explorer les sacs des visiteurs à la recherche de nourriture. Nous repartons ensuite pour explorer les autres sentiers intérieurs. Attention, ça monte et ça descend, il y a beaucoup de marches, et par 30 degrés ce n’est pas de tout repos.

Nous terminons notre visite sur la plage Las Gemelas. Il n’y a presque personne et nous trouvons un coin tranquille à l’ombre pour pique-niquer (! Attention seuls des sandwichs et fruits prêts à manger (déjà pelés et coupés) sont autorisés dans le parc et les gardiens fouillent les parcs à l’entrée - pas de chips, biscuits etc.). Pour la baignade elle est moins agréable que Manuel Antonio car il y a des rochers dans le fond de l’eau, mais elle est tellement moins fréquentée que cela en vaut la peine.

Vers 13h nous repartons vers notre Airbnb pour rentrer à Alajuela. Bilan animaux : nous avons vu par nous-mêmes des singes capucins, iguanes, lézards, agoutis, nombreux crabes mais aussi deux paresseux que l’on nous a indiqués ainsi que des petites biches (juste avant de sortir du parc).

A notre arrivée en fin d’après-midi à Alajuela nous avons un rapide débriefing, nous rendons la voiture de location et nous allons dîner dans un restaurant mexicain conseillé par l’équipe, pour conclure en beauté ce merveilleux séjour.

Pour conclure : nous avons adoré ce voyage!! L’idée était d’avoir du dépaysement, de profiter de la nature et de voir des animaux et nos attentes ont été comblées.


Vues : 161

Commenter

Vous devez être membre de Tout Costa Rica BLOG pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Tout Costa Rica BLOG

BON PLAN N°1 HOTELS CHEZ PIERRE

BON PLAN N°2 4X4 TOUTCOSTARICA

Devis en ligne gratuit et sans surprise !

GPS, 2nd conducteur, kilométrage illimité, assistance 24h/24h et assurance tous risques avec franchise OFFERTS !

BON PLAN N°3 ASSISTANCE FRANCOPHONE

BONS PLANS N°4 et 5 -15% HÔTELS ET ACTIVITÉS

BON PLAN N°6 LE LIVRE TOUTCOSTARICA

Découvrez le livre de Pierre !

Discussion Forum ToutCostaRica

carte premium

bonjour pierre

faut il une carte par personne?
nous sommes 5 (2 couples et 1 personne seule)
si non la réduction s'applique sur 1, 2 ou 5 personnes
merci de la reponse
2 nuit chez pierre sejour du 10 au 26 janvier pour 3 et du 10 au 9 fevrier pour 2

Bon Plan HOTELS -15% sur toutes vos nuitées : questions/réponses Carte Premium

Toujours soucieux de faciliter la découverte du Costa Rica dans les meilleures conditions, TOUT COSTA RICA a mis en place une cellule d'aide aux amis du réseau solidaire. …

© 2018   Créé par ToutCostaRica.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation